LEMOCK LA GALERUE

ACCUEIL

VIDEO

GALERIE

TRAVAIL

LEMOCK

ACTUALITE

CONTACTS

LIENS

PLAN

ENGLISH

___________________________________________________________________________________________________________________________________________
Travail archéologie
publicitaire
la rue de près
de loin
mémorisation
collective
visible
non visible
influences

Un collage de sédimentation picturale :
 
Les panneaux publicitaire et leurs affiches qui foisonnent dans nos villes et nos campagnes envoient un petit bouillonnement parasite qui s’immisce doucement dans la rétine des passants. Il agit à notre insu et en dit plus long qu’il ne croit. Outre les petits messages subliminaux qu’il est sensé délivrer, c’est un révélateur du fonctionnement de notre monde qui se révele par ce biais : Quel goût, quelle couleur, quels objets, quelles idees, quelle direction, quelle vitesse, quel prix… veut-on nous vendre par ces afficheurs ? Une marqueur de l'image que notre société tente de se donner d'elle meme.

Cette petite musique invisible s’immisce comme des ultrasons entre nos neurones. Elle est invisible parce qu’elle submerge nos paysages et disparaît dans une factice normalité. Mais elle est sonore car nos apprentissages des signes nous incitent malgré nous à en déchiffrer le sens facial. Chaque pancarte agit comme une petite bouche désespérée, prisonnière de son maître, lançant son petit cri dans l’espace public. Désespérée car elle sait sa vie artificielle et sommaire.


Chaque battage publicitaire est effacé par un autre, qui sera très vite englouti par le suivant. Tous se superposent les uns sur les autres, et se bâillonnent mutuellement. Une voiture prend la place d’une boite de conserve qui se transforme en produit financier pour muter à l’infini en un produit quelconque.
  raymond Heins
raymond Hains
Ces couches de collage successifs ne disparaissent pas pour pourtant. Elles sont matière et couleurs. Elles s’entreposent dans l’obscurité du recouvrement. Pourtant, elles sont encore les témoins de leur fugacité. Une sédimentation picturale qui révèle un temps signifiant bien précis. Soumise aux éléments naturels et synthétiques, une désagrégation s’opère légèrement. La structure chimique se fragilise, l’éclat s’altère, les pixels se déchirent mais l’ensemble reste cohérent. Il est uni dans son histoire et y participe à sa manière.

Au fil du temps, l’espace en deux dimensions n’est pas entamé, mais le volume lui s’accroît, millimètre par millimètre. Cette croûte de papier collé n’est pas si différente que la croûte terrestre. Elle révèle à sa manière son tout petit périmètre. Celui de jours et semaines organisés par les humains et fabriqués par eux. Mais la vie est faite de petites choses. Et c’est ensemble et rassemblés que ces détails montrent leur force.

Accéléré, ce mouvement trouverait un écho dans le grand mouvement universel. II pourrait être interprété comme une tentative désespérée de communiquer. Comme si la survie de notre société dépendait de ce ballet coloré et intrusif.
Alors, il est temps pour moi d’y apposer ma touche et de faire dévier le cours de leur histoire. Non, vous ne serez pas uniquement les figurants d’un film qui ne vous appartient pas. Oui, vous allez devenir les outils et la matière d’une récréation festive, jouant avec vous comme les pinceaux avec leur palette le collagiste que je suis devenu va pouvoir rendre compte de sa vision lacunaire du monde.


 
 
® Lemock (tous droits réservés)
Plan du site / Sitemap